Mareuil-lès-Meaux est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Mareuillois et les Mareuilloises. 

Elle occupe une superficie de 717 ha, jouxtant le canal de Chalifert et la Marne d'un côté, et l'autoroute A 4 de l'autre et est composée à 77% d'espaces naturels (bois, prés, vergers, cultures, friches …).
Elle fait partie de la Communauté d'agglomérations du Pays de Meaux, créée en janvier 2003.

Commune de Seine-et-Marne qui remonte au Moyen Âge (comme en attestent les archives municipales d'état-civil), Mareuil-lès-Meaux a possédé une plâtrière au XIXe et au début du xxe siècle, principale activité du village.
Pour l'Antiquité, une villa gallo-romaine a été fouillée en 2003 par l'INRAP. Dans une partie de celle-ci était installé un atelier de potiers qui fabriquait au IVe siècle de la céramique sigillée de type argonnais et des céramiques communes. 

Mareuil fut aussi connue et reconnue pour sa compagnie d’archers. En 1448 Charles VII ordonna la mise sur pied de francs-archers dans toutes les paroisse du royaume. La compagnie de chevaliers de l’arc de Mareuil qui remonte certainement à cette époque était renommée par son adresse et sa belle tenue.

  • csm_mareuil-mon_b575a0b588.jpg
  • fete music.jpg
  • images.jpg
  • img_8020.jpg

    👉 Les différents noms du village à travers les âges : 

    • Marrolium
    • Mareuil-lez-Meaux
    • Mareul-près-Maulx - Mareul.

     
    👉 Personnalités historiques de la commune :
    Pierre de Ronsard fut curé commendataire de l'église de Mareuil-lès-Meaux de 1552 à 1554. Il est une figure majeure de la littérature poétique du XVIe siècle, en effet Pierre de Ronsard est le fondateur, avec Joachim du Bellay, du groupe de poètes de La Pléiade. Il s'inspire des paysages Seine-et-Marnais dans ses écrit, en particulier dans « l’Épitre à Ambroise de la Porte, parisien ».
    L'Abbé Petitot (missionnaire, géographe, cartographe, linguiste, ethnologue auprès des Inuits de l'Arctique) fut curé de la commune de 1885 à 1916 et y écrivit la plupart de ses ouvrages de mémoires. il y mourut en 1916. Une plaque offerte par le gouvernement Canadien a été apposée sur un mur de l'église en 1976 pour commémorer ses contributions scientifiques.  
    M Jean Dantan, natif de Mareuil, chanoine de Meaux, en 1658, il légua une rente destinée à marier chaque année deux filles vertueuses. Chaque année on  procédait avec solennité à la désignation des filles ayant doit à la fondation. Les deux premières mariées dans l’année recevaient chacune moitié de la somme. Cette imposante cérémonie présidée par l’Evêque de Meaux eu lieu pour la dernière fois en 1797.
    ❔ Plus d'histoire sur le site  : https://www.radiorpm.fr/histoire-de-nos-villagesmareuil-les-meaux/

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Porro labore architecto fuga tempore omnis aliquid, rerum numquam deleniti ipsam earum velit aliquam deserunt, molestiae officiis mollitia accusantium suscipit fugiat esse magnam eaque cumque, iste corrupti magni? Illo dicta saepe, maiores fugit aliquid consequuntur aut, rem ex iusto dolorem molestias obcaecati eveniet vel voluptatibus recusandae illum, voluptatem! Odit est possimus nesciunt.

    👉 Le Blason de Mareuil lès Meaux :
    Elaboré par la municipalité dans les années 1950, et adopté par la commune depuis cette époque.

    • Blasonnement : D'azur à une fasce ondée d'argent chargée d'une fasce ondée d'azur, le tout accompagné de trois fleurs de lys d'or.

    • Ornement extérieur : Couronne murale à quatre tours crénelées d'or, ouverte et ajourée d'argent et maçonnée de sable.

    • Symbolique : L'azur et les fleurs de lys proviennent des armes de l'abbaye de Saint Denis, propriétaire des terres de Mareuil au moyen âge. La fasce ondée représente la Marne qui traverse la commune.
      La couronne, ornement extérieur : Pour les communes, l’usage d’une couronne murale commence à apparaître au XVI siècle. Cette couronne remonte à l’Antiquité et symbolise les couronnes que portaient les déesses grecques tutélaires des cités. Cet usage va être généralisé sous l’Empire par le décret du 17 mai 1809. Elle peut être d’or ou d’argent et généralement maçonnée. Elle se compose d’un mur crénelé et le nombre de tours est de trois pour les simples communes, de quatre pour les chefs-lieux.

    blason-removebg-preview.png

    👉 La démographie de Mareuil lès Meaux
    Voir les chiffres de l'Insee, dossier du 
    14/11/2023  https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-77276


    Publications

    Voir tout